INSFP El HIDHAB SETIF

INSFP El HIDHAB SETIF

Mebarki insiste sur la formation des formateurs à M’SILA

APS image.jpg
Photo APS

 

Le Ministre de la Formation et de l’Enseignement Professionnels, Mohamed Mebarki, a estimé lundi à M’sila que la formation des formateurs, devant dispenser un apprentissage répondant aux demandes du marché de l’emploi constitue "l’autre mission du secteur".  

 

Lors de sa visite à l’entreprise nationale des toiles industrielles Tindal, le ministre a mis en exergue l’impératif d’assurer "le transfert des expériences étrangères" dans l’activité de fabrication des toiles et accessoires aux cadres nationaux, qui à leur tour, a-t-il dit "formeront les jeunes dans les métiers en rapport avec l’activité de Tindal".  

 

Au siège du centre de l’entretien et la de maintenance de l’entreprise Cosider où il s’est enquis de la formation qui y est dispensée aux conducteurs de grues et niveleuses, il a lancé la réflexion autour de l’ouverture par Cosider de centres de formation pour les formateurs à travers son réseau national de sorte à "fournir le personnel formateur pour les établissements de formation du pays".  

 

"Le déficit en conducteurs d’engins du secteur du bâtiment et des travaux publics enregistré pourrait être rattrapé par le recours à la formation des formateur comme premier pas vers la création d’un métier très demandé", a déclaré le ministre.  

 

Dans son intervention devant les stagiaires en formation à la cimenterie Lafarge de Hammam Dhalaâ, M. Mebarki a insisté sur l’adaptation de l’offre en formations aux spécificités de chaque région de sorte à en favoriser le développement, rappelant que la formation par apprentissage représente "l’épine dorsale" du secteur de la formation.  

 

Il a également préconisé la révision de la carte de la formation et de l’enseignement professionnels dans la wilaya de M’Sila, mettant en avant l’importance de lier cette carte aux activités agricoles et pastorales qui constituent la vocation première de la wilaya.  

 

Lors de son passage dans des chantiers de son département à Ain Khadra et Ezitoune (commune de Maâdhid), le ministre a appelé à accélérer la cadence des travaux de ces réalisations pour en assurer la réception pour la rentrée 2016/2017.  

 

Le ministre, s’entretenant avec des citoyens de la localité d’Ezitoune, a insisté à dire que la création d’un fonds pour l’encouragement de la formation par apprentissage traduit "l’intérêt accordé par l’Etat à ce mode de qualification des jeunes".  

 

Il a, d’autre part, indiqué que les projets de son secteur n’ont pas été affectés par les retombées de la crise économique, et seront réalisés dans leur globalité.

 

(APS) mardi, 05 avril 2016 08:58 



08/04/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres