INSFP El HIDHAB SETIF

INSFP El HIDHAB SETIF

La politique du gouvernement s’oriente vers la formation des ressources humaines suivant les besoins des entreprises

APS image 1 fev.jpg
Photo APS

 

BLIDA - Le ministre de la Formation et de l’Enseignement Professionnels, Mohamed Mebarki, a indiqué, lundi à Blida, que la politique actuelle du gouvernement en matière de formation s’oriente vers les ressources humaines suivant les besoins des entreprises économiques en main d’œuvre qualifiée.

 

"La formation dans les métiers de l’agriculture, du tourisme et de l’industrie constitue une alternative dans l’optique de l’édification d’une économie nationale indépendante des exportations hydrocarbures", a indiqué le ministre au terme de sa visite d’inspection dans la wilaya, estimant que cette alternative est en mesure d’atténuer l’impact induit par la chute des cours du pétrole et de renforcer les secteurs économiques clefs.

 

M. Mebarki a mis l’accent, à cet égard, sur la nécessité de corriger certaines imperfections enregistrées dans ces domaines et d'œuvrer à hisser le niveau de qualification du personnel d’encadrement des entreprises, à travers l’introduction de nouvelles techniques de formation et d’enseignement et l’intégration, à plus grande échelle, des technologies dans les programmes dispensés dans les structures du secteur.

 

"Le rôle du secteur de la formation ne doit plus être limité à la formation et l’octroi de diplôme, mais doit englober également le perfectionnement de l’encadrement des entreprises économiques et la diversification des offres de formation, de manière à accompagner la dynamique économique actuelle et à répondre aux attentes des opérateurs", a souligné M. Mebarki, rappelant, dans ce sens, les directives du gouvernement en matière de formation qualifiante et d’ouverture sur l’expertise des entreprise étrangères exerçant en Algérie en matière de formation et d’enseignement.

 

Le ministre a révélé qu’une quinzaine de conventions cadre ont été signées, en 2015, entre son département et de nombreux ministères pour l’ouverture de nouvelles spécialités répondant aux besoins exprimés par ces ministères, réitérant, par la même occasion, son appel aux différents organismes économiques nationaux d’adhérer à cette démarche et profiter des opportunités de formation qu’offre le secteur.

 

M. Mebarki s’était déplacé successivement au niveau de l’institut spécialisé dans la formation en agroalimentaire de Blida, l’entreprise "Sim", les laboratoires "Venus", ainsi que l’entreprise "Mitidja" de transformation de plastique, en vue de s’enquérir des conditions d’accueil des stagiaires, issus des centres de formation de la région, et discuter avec les responsables des entreprise visités des opportunités de développer les relation de partenariat entre les deux secteurs.

 

Le ministre a présidé, en outre, la cérémonie de signature de trois conventions entre, d’une part, la direction locale de la formation, et l’université de Blida 1, la direction des travaux publics et le club des entrepreneurs et investisseurs de la Mitidja, d’autre part. Selon M. Mebarki, 142 conventions de partenariat ont été signées, depuis 2009, par le ministère de la Formation, aboutissant à la formation de 2300 stagiaires, dont 1900 stagiaires au sein d’entreprises du secteur économique public.

 

Dernière étape de sa visite dans la wilaya, le site d’implantation, à Bougara, du projet d’institut supérieur d’enseignement professionnel, achevé, l’an passé, en attente, depuis d’équipement, où le ministre a instruit les responsables du secteur pour procéder, dans les meilleurs délais, à son équipement et son ouverture, dès la rentrée de septembre prochain

(APS) lundi, 01 février 2016 19:23 



09/02/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres