INSFP El HIDHAB SETIF

INSFP El HIDHAB SETIF

Formation professionnelle dans le Sud : de nouvelles filières pour répondre aux exigences de développement et de l’emploi

APS image sud.jpgPhoto APS

OUARGLA - La nomenclature des spécialités de formation du secteur de l’enseignement et de la formation professionnels du Sud du pays a été étoffée par l’introduction, au titre de la nouvelle rentrée (session février 2016), ouverte, dimanche, par de nouvelles spécialités de formation susceptibles de répondre aux exigences de développement et du marché local de l’emploi.

 

Les responsables locaux du secteur ont mis l’accent sur l’importante adaptation de la carte de formation en fonction des spécificités et exigences de développement, du marché local de l’emploi, en  vue de permettre aux promus d’établissements de la formation d’avoir les compétences professionnelles requises et la main-d’œuvre qualifiée.

 

Dans la wilaya d’Adrar où 4.065 nouvelles places de formation ont été retenues pour cette session. Il est relevé l’intégration de nouvelles spécialités de formation liées au tourisme, l’entretien des routes, les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC), la géologie, mines et carrières, ont indiqué les responsables du secteur.

 

Le secteur de la formation au niveau de la nouvelle circonscription administrative d’In-Salah (Tamanrasset) a, dans ce cadre, signé une convention de coopération avec l’agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ), portant formation des jeunes dans le domaine de l’aviculture, en plus d’autres filières ouvertes liées notamment à l’industrie pétrolière.

 

Pas moins de 44 nouvelles spécialités et métiers de formation, dont une vingtaine versée dans les métiers de la maçonnerie et travaux publics, prestations de services et l’artisanat, ont également été introduites par le secteur de la formation de Nâama en vue de répondre à la demande de près de 1.370 nouveaux inscrits, tous modes de formation confondus.

 

Les filières d’élevage, d’apiculture, l’aviculture, la peinture, la soudure, le montage d’équipements de gaz et de la verrerie, ont suscité un large engouement des nouveaux inscrits de Nâama, a-t-on signalé.

 

Les secteurs de la formation d’Ouargla, El-Bayadh et Illizi ont, pour leur part, mis à la disposition des stagiaires de nouvelles spécialités de formation dans les domaines de la bibliothéconomie et l’archivage, la restauration, le marketing et le magasinage.

 

A Tamanrasset, près de 45 nouvelles spécialités de formation liées à la charpente métallique, techniques d’administration, gestion, maçonnerie, travaux publics et poterie, ont été également ouvertes au titre de cette nouvelle rentrée.

 

Le secteur de l’enseignement et de la formation professionnels (DEFP) d’Ouargla a été renforcé par l’ouverture, au titre de cette session, de trois nouveaux établissements, deux centres de formation et un institut national spécialisé en formation professionnelle.

 

De même, le secteur de la wilaya d’Adrar s’est vu renforcer de trois structures de formation consistant en un institut national spécialisé situé dans la nouvelle circonscription administrative de Timimoune,(220 km Nord d’Adrar), de deux centres de formation dans les communes d’Ougrout et Timiaouine, d’une capacité d’accueil total de 800 places, et d’une capacité d’hébergement de 320 lits.

 

Dans la wilaya de Bechar, le secteur a été renforcé dans le cadre de cette nouvelle session de formation d’un nouvel institut national supérieur de la formation (INSFP) d’une capacité de 500 places pédagogiques.

 

Cet établissement assurera une offre en formation spécialisée de techniciens et techniciens supérieurs dans différentes activités professionnelles dont a besoin la wilaya, notamment dans l’agriculture et le froid, ont indiqué des responsables de la direction locale de la formation et de l’enseignement professionnel.

 

Il est prévu également la réception et l’ouverture d’une structure de formation similaire  au chef-lieu de la wilaya déléguée de Beni-Abbes.

 

Cette future structure sera spécialisée dans  la formation de techniciens dans les métiers de l’hôtellerie et du tourisme dans la perspective du pourvoi du marché local de l’emploi en personnel spécialisé dans ces activités, de même que la satisfaction des besoins des futures projets touristiques en voie de réalisation à travers la wilaya en main d’œuvre qualifiée.

APS, Dimanche, 28 Février 2016 15:46



29/02/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres