INSFP El HIDHAB SETIF

INSFP El HIDHAB SETIF

Formation professionnelle : Cinq conventions signées à Tizi-Ouzou

APS image 23.jpg
Photo APS

 

TIZI-OUZOU - Cinq conventions ont été signées lundi entre le secteur de la formation et de l'enseignement professionnels et des entreprises économiques de la wilaya de Tizi Ouzou.

 

La démarche s’inscrit dans le cadre de renforcement de la formation par apprentissage qui répond le mieux à la demande du secteur économique et permet une meilleure employabilité des apprentis, a estimé le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Mohammed Mebarki, en marge de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya.

 

L’objectif de ces échanges "extrêmement importants dans la politique du secteur" est d’énumérer les besoins des entreprises en matière de main d’œuvre qualifiée en vue de les intégrer dans l’élaboration des plans de formation et l’ouverture de nouvelles spécialités à travers les établissements, a-t-il signalé.

 

Les trois premières conventions cadre signées ont été conclues entre la DFEP d’une part et la confédération algérienne de patronat (CAP), l’entreprise électro-industries de Fréha et la direction des ressources en eau de l’autre, dans la perspective de prendre en charge les apprentis formés par les établissements du secteur et assurer des formations au personnel des entités économiques concernées dans certaines spécialités comme les métiers de l’eau, a précisé le DFEP Arab Abdennacer.

 

Les deux autres conventions à caractère spécifiques ont été signées par deux établissements du secteur (INSFP de Oued Aïssi et le CFPA de Tizi Rached) avec l’entreprise de réalisation des ouvrages électriques (EROE) de Tizi Ouzou qui assure des stages au profit des apprentis de la formation.

 

Avec 75 conventions signées à Tizi-Ouzou entre la DFEP et les entreprises locales, la wilaya s'inscrit dans le processus global de développement du secteur adopté par le ministère, a relevé M. Mebarki, soulignant que les établissements de formation devront œuvrer  pour l'adaptation des formations dispensées aux spécificités de la région.

 

 "Tizi-Ouzou est connue pour sa vocation agricole et touristique et dans le politique économique du gouvernement, le développement de ces deux créneaux, ainsi que d'autres secteurs est à l'ordre du jour, d'où la nécessité de renforcer l'offre de formation en la matière", a-t-il préconisé.

 

Les établissements devront également saisir l'opportunité de la présence d'entités économiques spécialisées dans certaines régions, comme Draâ Ben Khedda pour former des stagiaires dans des spécialités comme la fabrication de produits laitiers et les textiles.

 

Ayant visité certains projets comme l’extension du CFPA et l’INSFP de Draâ Ben Khedda et l’Institut de l’enseignement professionnel de Oued Falli, le ministre a souligné l’obligation de doter toutes les nouvelles structures du secteur d'équipements sportifs et culturels dans le but d'offrir un meilleur cadre de formation aux stagiaires.

 

M. Mebarki a procédé, par ailleurs, à l’inauguration du nouveau siège de la direction de la formation et de l’enseignement professionnels, ainsi que le centre de formation professionnelle et d’apprentissage d’une capacité de 300 places pédagogiques de Fréha.

 

(APS) lundi, 23 mai 2016 19:25 



28/05/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres