INSFP El HIDHAB SETIF

INSFP El HIDHAB SETIF

Bouira: création prochaine d’un pôle d’excellence spécialisé en agriculture à Lakhdaria

APS image.jpg
Photo APS

 

BOUIRA- Un pôle d’excellence de la formation professionnelle spécialisé en agriculture sera créé "prochainement" dans la commune de Lakhdaria (nord-ouest de Bouira), a annoncé lundi le ministre de l’Enseignement et de la Formation professionnelle, Mohamed Mebarki.

 

"Nous prévoyons la création de pôles d’excellence pour la formation professionnelle dans cinq wilayas du pays, dont un à Bouira, où l’actuel institut national spécialisé en agriculture sera transformé prochainement en un pôle d’excellence spécialisé en agriculture, et ce compte tenu de la spécificité de cette région", a expliqué le ministre lors d’un point de presse animé dans le cadre de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya.

 

Plusieurs secteurs, entreprises et autres partenaires, seront impliqués dans ce projet qui s’inscrit dans une démarche visant à "donner une nouvelle impulsion au secteur de la formation professionnelle qui est appelé à s’adapter aux besoins du développement local et de l’économie nationale", a précisé M. Mebarki, qui a inspecté et inauguré plusieurs structures du secteur dans la wilaya de Bouira.

 

"La formation professionnelle doit s’ouvrir davantage sur d’autres secteurs et apporter sa contribution dans le développement local et la promotion de l’économie nationale", a insisté le ministre lors d'une visite d'inspection de l’institut national spécialisé en Agriculture (INSFP) à Lakhdaria.

 

Cette structure a une capacité de 300 places pédagogiques et 120 lits.

 

M. Mebarki qui a assisté, in situ, à un exposé sur les indicateurs du secteur dans la wilaya de Bouira qui compte une quarantaine d’établissements de la formation professionnelle, dont 18 centres de formation, a toutefois déploré le manque d’engouement des jeunes dans la spécialité agriculture.

 

"C’est inadmissible de voir toute cette régression dans la formation en agriculture. Nous devons donc agir ensemble pour informer et sensibiliser les jeunes sur l’importance de se former en agriculture qui est un secteur prometteur pour l’économie nationale", a-t-il  souligné devant les responsables locaux du secteur à Bouira.

 

Le ministre s’est rendu ensuite dans la commune d’Ain Bessam, à une vingtaine de km à l’ouest du chef lieu de la wilaya, où il a procédé à la pose de la première pierre pour la réalisation d’un institut national spécialisé de la formation professionnelle pour une enveloppe financière de plus de 300 millions de dinars, selon la fiche technique du projet qui lui a été présenté sur le site du chantier.

 

Cette future structure, qui devra s’achever dans un délai de 20 mois, offrira quelque 300 places pédagogiques et 120 lits pour les jeunes désirant rejoindre le secteur de la formation professionnelle.

 

Dans la commune voisine de Sour El-Ghozlane (sud), M. Mebarki a inauguré un institut national de formation professionnelle spécialisé en agroalimentaire, doté de 300 places pédagogiques et de 120 lits.

 

En inaugurant un centre de la formation professionnelle (CFPA) de 300 places pédagogiques à Ahl Laksar (sud de Bouira), le ministre a insisté sur la nécessité de rationaliser les moyens, dégagés par son secteur, en matière d’équipements, d’encadrement et d’infrastructures.

 

"La rationalisation des moyens est plus que nécessaire car elle permet d’assurer une bonne gestion de tout le secteur", a souligné M. Mebarki.

 

A M’Chedallah (est de Bouira), le ministre a inauguré officiellement l’Institut national de la formation professionnelle spécialisé en bâtiment et travaux publics ayant une capacité de 300 places et de 120 lits. D’après les détails fournis sur place, cette importante structure, baptisée du nom du chahid Haddad Mohamed, a été réalisée dans un délai de 18 mois pour un montant global de plus de 400 millions de dinars.

 

Le ministre a procédé également à l'inauguration d'un institut d’enseignement professionnel des métiers agricoles, baptisé du nom du chahid Saiki Mohamed. Ce nouvel établissement offre 1000 places pédagogiques et 300 lits.

 

M. Mebarki s’est rendu également au centre de formation professionnelle (CFPA) Malika Gaid à Bouira ville, où il a visité les différentes classes et ateliers du centre.

 

APS, Lundi, 19 Octobre 2015 18:14



19/10/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres